Méditations

Affronter l’envie et à la jalousie

L’envie ou la jalousie peuvent-elles jamais avoir raison ? Pourquoi réagissons-nous les uns aux autres de cette façon ?

Ecrit par Ruth on 24/11/2020
Series: Méditations

Veillez, demeurez fermes dans la foi, soyez des hommes, fortifiez-vous. Que tout ce que vous faites se fasse avec charité !

1 Corinthiens 16 :13-14

Il y a des modèles d’actions que nous suivons souvent quand quelqu’un à qui nous tenons nous blesse. Bon nombre de ces tendances sont des choses que nous avons apprises des parents ou d’autres membres de la famille proche lorsque nous étions jeunes.

Dieu dit : « La charité est patiente, elle est pleine de bonté; la charité n'est point envieuse; la charité ne se vante point, elle ne s'enfle point d'orgueil, elle ne fait rien de malhonnête, elle ne cherche point son intérêt, elle ne s'irrite point, elle ne soupçonne point le mal, elle ne se réjouit point de l'injustice, mais elle se réjouit de la vérité; elle excuse tout, elle croit tout, elle espère tout, elle supporte tout. » (1 Corinthiens 13 :4-7).

Lorsque nous réagissons à des situations plutôt que d’y répondre, nous le faisons souvent avec envie ou jalousie.

Qu’est-ce que l’envie ?

L’envie est de vouloir ce que quelqu’un d’autre a. L’envie n’est jamais juste. Dans la liste de Dieu des « œuvres de la chair » que nous devons éviter, l’envie est incluse (Galates 5 :19-21). Dans les Dix Commandements, on l’appelle convoitise (Exode 20 :17). L’envie est le sentiment que si vous ne pouvez pas avoir quelque chose, vous ne voulez pas que quelqu’un d’autre l’ait non plus. Un roi sage a demandé un jour à une femme qui enviait une autre mère son enfant, ce qu’elle aimerait qu’il fasse à ce sujet. La femme a répondu qu’elle préférerait que l’enfant soit coupé en deux plutôt que de laisser l’autre femme avoir un bébé vivant et elle n’a rien (1 Rois 3).

Lorsque nous ressentons de l’envie, il s’agit habituellement de quelque chose que nous pensons mériter. Quand nous demandons quelque chose à Dieu, et qu’Il ne nous le donne pas, nous devenons en colère contre Lui et tournons cette colère vers quelqu’un d’autre qui a ce que nous voulons. Notre verset au-dessus dit « La charité est patiente, elle est pleine de bonté ; la charité n'est point envieuse … » Nous ne pouvons pas aimer et envier en même temps.

Qu’est-ce que la jalousie ?

La jalousie peut être constructive ou destructrice. L’égoïsme et la possessivité sont des sortes de jalousie destructrice. Mais les Dix Commandements disent que Dieu est jaloux (Exode 20 :5), et puisque Dieu ne peut pas pécher, Sa jalousie est quelque chose de différent. La jalousie de Dieu est une protection loyale basée sur une relation d’alliance. Le mariage et la famille sont aussi des relations d’alliance et, par conséquent, lorsqu’ils sont menacés par une autre personne, les sentiments de jalousie sont naturels, normaux et appropriés. Ces sentiments sont comme une alarme qui vous met en action.

La jalousie peut être erronée. Dans les amitiés, il s’agit généralement d’égoïsme, de possessivité ou de contrôle. Ces relations sont différentes d’un mariage, parce que le mariage ou les relations familiales ne sont pas une question de contrôle. Ce sont des relations spéciales que Dieu nous donne (Genèse 2 :24, 1 Corinthiens 6 :16, Éphésiens 6 :1-4).

Lorsqu’une relation d’alliance est menacée, la confrontation est biblique – voir Matthieu 18 :15.

La différence entre l’envie et la jalousie

L’envie est des mains vides affamées à être comblées. L’envie est un désir brûlant d’obtenir. L’envie est un désir ce qu’un autre a.

La jalousie, c’est avoir les mains pleines et avoir peur d’être vidé. La jalousie est un désir brûlant de garder. La jalousie est une envie de garder ce qu’elle a.

Répondre plutôt que de réagir

Notre réponse à l’envie dans nos cœurs doit être de le confesser à Jésus comme péché et de Lui demander d’aimer l’autre personne à travers nous. Identifiez la colère ou l’impatience qui provoque votre envie et demandez à Jésus de vous aider à Lui faire confiance dans ce qu’Il vous donne (Jacques 1 :17).

Répondre plutôt que de réagir, lorsque notre jalousie protectrice apparaît, exige l’aide de Jésus aussi. Il nous aide à nous éloigner de la situation jusqu’à ce que nous puissions la voir sans que la colère obscurcisse notre vision. Demandez à l’autre personne le temps dont vous avez besoin, et demandez à Jésus de vous aider à maîtriser vos paroles fâchées ou blessantes et de vous donner Sa sagesse. Retournez ensuite à la situation avec honnêteté sur la façon dont vous vous sentez et votre volonté de voir leur point de vue. La Bible dit que nous devons « professant la vérité dans la charité » (Ephésiens 4 :15). Jésus veut que nous cherchions la réconciliation quand nos différences seront résolues.

Vous pouvez écouter le programme original de June Hunt ici : https://www.hopefortheheart.org/hope-in-the-night-for-4-12-2019-anger-envy-jealousy/


Priez:

Père, je te demande de m’aider avec ta sagesse en ces temps où je suis protecteur de ceux que j’aime, que je ne chercherai pas à les contrôler, mais à les aimer.


De qui ou de quoi êtes-vous envieux ? Comment pouvez-vous répondre à ce péché ? Contactez un de nos bénévoles aujourd’hui.

Vous Connecter

Aimez-vous?

Avez-vous trouvé ceci interessant? Inscrivez-vous pour recevoir une méditation chaque semaine.

Inscrivez-vous