Méditations

Comment Dieu peut-il permettre toute cette douleur?

« Je ne vous ai jamais quitté… j’étais à vos côtés »

Ecrit par Janet Perez Eckles on 28/07/2020
Series: Méditations

Mais Dieu, qui est riche en miséricorde, à cause du grand amour dont il nous a aimés, nous qui étions morts par nos offenses, nous a rendus à la vie avec Christ (c'est par grâce que vous êtes sauvés )

Ephésiens 2:4-5

Les mauvaises nouvelles, les nouvelles dures et les nouvelles violentes s’accumulent, en plus de nos conflits personnels… et finalement, comme la plupart des autres, nous pourrions nous demander : «Comment Dieu peut-il permettre toute cette douleur?» Pour vous, une histoire pour vous donner de l’espoir.

L’histoire de Pamela

Avec la permission de Pamela, je vous raconte son histoire. La voici, dans ses propres mots:

« J’ai enveloppé une vieille veste autour de moi et j’ai fermé la porte de mon appartement. A quatre heures du matin, la période la plus sûr et la plus facile de rencontrer le marchand de drogue au coin de la rue.

Je vivais dans une maison horrible. Satan avait pris mes enfants, ma famille, ma maison et mon travail.

Je vivais pour trouver assez d’argent pour le prochaine doze. Et quand j’étais droguée, je gémissais et pleurais à Dieu.

Où était-il? Pourquoi m’a-t-il quitté? Pourquoi a-t-il permis tant de douleur?

Je connaissais cette réponse. Je ne méritais pas qu’il reste avec moi—un drogué, un perdant et un pécheur.

Il m’avait quitté. Il était parti de chez moi. J’ai voyagé à Sa recherche. D’une région à l’autre, j’y suis allé, mais je ne l’ai jamais trouvé. Les ténèbres étaient sur le point de m’étouffer; je poussais encore un cri, même quand je ne respirais plus. J’avais perdu l’ espoir. Je n’avais rien. Plus d’appartement, plus de famille. Je me demandais pourquoi je vivais encore.

C’est à ce moment-là que Dieu a touché mon âme corrompue et a dit: « Je ne t’ai jamais quitté… j’étais ici à tes côtés. »

Nous sommes tous passés par là

La question de Pam sur l’absence de Dieu n’est pas rare ou étrange. Quand le désespoir frappe, nous supposons qu’Il nous a quitté. Les raisons sont nombreuses. Peut-être que ce n’est pas une dépendance à la drogue mais une fissure dans notre cœur qui exige d’être guérie. Ou peut-être un péché, un commentaire hypocrite, ou un avertissement sévère. Ou simplement, un mauvais choix.

Quelle que soit la raison, dans notre désespoir, Dieu semble être une image lointaine et abstraite. Mais Il ne l’est pas. Il est vivant, vibrant et actif! Il nous attend toujours, Il nous appelle, Il nous aime encore et Il espère toujours qu’on revienne vers Lui.

Il y a de l’espoir

Il espère que l’enfant qui s’est enfui se remettra facilement dans Ses bras, protégé dans Sa grâce et écouter la vérité: Les humains sont imparfaits, inconstants, faibles et souvent se trompent. Mais Dieu est pour toujours aimant, pardonnant et pour toujours notre Père. Il est aussi « …miséricordieux et compatissant, Lent à la colère et plein de bonté. L'Eternel est bon envers tous, Et ses compassions s'étendent sur toutes ses oeuvres. (Psaumes 145:8-9)

Cette compassion toucha Pam. Elle laissa derrière elle ses voies destructrices, se repentit, et l’espoir la remplit encore une fois. Dieu a restauré sa famille et elle vit maintenant pour servir le Christ, déclarant avec assurance sa douleur apaisée, et sa paix renouvelée.

Et avec la gratitude qui a remplacé son chagrin, elle déclare ce verset avec conviction et confiance:

Mais Dieu, qui est riche en miséricorde, à cause du grand amour dont il nous a aimés, nous qui étions morts par nos offenses, nous a rendus à la vie avec Christ (c'est par grâce que vous êtes sauvés ); il nous a ressuscités ensemble, et nous a fait asseoir ensemble dans les lieux célestes, en Jésus-Christ, afin de montrer dans les siècles à venir l'infinie richesse de sa grâce par sa bonté envers nous en Jésus-Christ. (Ephésiens 2:4-7)

Ses richesses brillent dans les temps sombres tandis que nous recevons Sa bonté. Il peut permettre la douleur, mais Il nous donne la paix. Il peut permettre la perte, mais Il redonne beaucoup de gains. Et Il peut laisser entrer le chagrin, mais Il dit que la joie suivra.

Utilisé avec la permission de Janet Perez Eckles, Global Media Outreach. Cet article a été publié pour la première fois le 11 mai 2018 à janetperezeckles.com.


Priez:

Père, combien de fois je me suis interrogé sur la réalité de Ta présence, douté de Ton pouvoir et mis en doute Ta guérison. Montre-moi, Seigneur, que la crise ne Te sépare pas de moi. La dévastation ne met pas fin à Ton amour, et les troubles ne T’éloignent pas. Vous êtes avec moi alors que je m’éloigne, que je m’échappe ou que je pleure pendant les nuits sans sommeil, vous êtes avec moi. Au nom de Jésus, je vous remercie!


Qu’est-ce qui vous parle au milieu de votre douleur? Comment vaincre la peur et le doute?

Vous Connecter

Aimez-vous?

Avez-vous trouvé ceci interessant? Inscrivez-vous pour recevoir une méditation chaque semaine.

Inscrivez-vous